LA SECTION CYLO AU TELETHON

9 décembre 2016

Samedi 3 Décembre – Monts/Guesnes pour la 15ème édition du Téléthon

 

Un petit topo pour notre journée d’hier..

Pour une fois, disponible, j’ai bien modestement participé à l’édition 2016 du Téléthon.

Depuis de nombreuses années, dans mon fauteuil, bien au chaud, devant mon poste de télévision, j’ai suivi les différentes péripéties de cette immense élan de générosité. Il est alors confortable de sortir son chèquier et de se donner bonne conscience.   Et puis, Louis Marie le Président de la section Cyclo de l’époque a organisé au sein du club une mobilisation afin de se caler dans l’opération Téléthon de Joël Aguillon, au départ du site de Mont sur Guesnes.

Depuis cette date, chaque année, les cyclos de l’ASPTT Poitiers Cyclo, quelque soit le temps, sont restés fidèles et participent activement.

Samedi 3 décembre 2016, j’ai intégré, pour la seconde fois l’équipe. Le temps est bas, frais et venteux. Il est tout juste 8h15 quand le petit peloton s’élance derrière la voiture ouvreuse. Tout de suite, le vent puissant, de travers, par rafales disloque le groupe. Comme chacun, j’ai du mal a conduire mon vélo chahuté. Nous sommes au bout de quelques centaines de mètres égrenés dans la plaine, sans aucun abrit. Il est impossible de s’abriter derrière quiconque, tellement nous faisons, malgré nous, des embardées. A cet instant, moi qui pensait être globalement, naturellement optimiste, je me dis que la journée va être longue.

Premier ravitaillement 10 km. Déjà nous avons réussi à nous regrouper. Le vent nous est maintenant plus favorable et sans doute moins puissant. Nous nous dirigeons vers Cheneché.

Sur une petite route, au mauvais revêtement, j’entend juste devant moi « crevaison ». En effet, un cyclo au maillot bleu, s’arrête  » j’ai talonné », s’exclame-t-il.

Devant, tout le monde n’a pas entendu et continue. Nous ne restons que quelques uns et deux des trois motards qui assurent notre sécurité.  » Mon vélo est neuf et je n’ai ni chambre à air, ni pompe ». J’en sors une, de ma trousse de réparation et m’exécute.

A quelques kilomètres du Futuroscope, Guillaume le beau frère de notre copain Yoann semble avoir besoin de respirer. Il s’agit d’un magnifique athlète, très longiligne. Il est admirablement posé sur un vélo hyper léger. Son coup de pédale est très rythmé et d’une grande fluidité. Nous passons devant le peloton pour réguler et ralentir un peu l’allure. En effet comme nous le pensions, rapidement tout rentre dans l’ordre avant l’arrêt. Cependant, sans doute à cours d’entrainement, habitué à rouler en solitaire, ce sera pour lui un long calvaire, entrecoupé de bons moments d’espoirs.

Nous prenons un bon repas à Villiers au millieu des marcheurs arborant le macaron « Téléthon ». Direction Mirebeau, puis Saint Jean de Sauves. Un petit verre de vin chaud, une croquette en chocolat et nous voilà repartis pour les derniers kilomètres. Le vent est de nouveau hostile. Il faut rester groupé, soudé pour abriter les plus faibles.

Nous sommes venus par solidarité pour le téléthon. Alors, nous resterons solidaires jusqu’au bout. Le compteur affiche 109 km quand nous descendons de nos machines.

Un grand merci à toute l’équipe de l’ASPTT Cyclo, une nouvelle fois, nous étions, malgré deux empêchements de dernière minute, les plus nombreux de ce peloton: Jean Paul, Hugues, Michel, Guillaume, Yoann et Jean Louis.

Daniel

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *