BILAN DE LA SAISON CYCLOSPORT UFOLEP De l’ASPTT Poitiers.

1 septembre 2016

9 Licenciés Cyclosport année 2015/2016 :

1 en 2C – 5 en 3C et 3 en GS

– Alain Ledreau  (2C)

– Jacques Borderie – Samuel Caillaud – Denis Caille – Gilles Chambouleyron et Sébastien Papinet  (3C)

– Noël Bleu – Hugues Laverre et Gérard Vincent (GS)

Avant le terme de la saison le bilan est le suivant :

11 podiums ( dans les trois premiers ) qui se décomposent en :

4 Victoires ( Noël 1 – Hugues 2 et Gilles 1)

3 places de 2 (Noël 2 et Hugues 1)

4 places de 3 (Noël 3 dont le Championnat Départemental et Gilles 1 )

4 places de 4 ( Noël 2 – Hugues 1 et Denis 1 )

Quelques commentaires relatifs aux victoires

SiteLa victoire de Hugues à Chasseneuil (86)

La course de Chasseneuil ce dimanche s’effectue, elle, sur un circuit de 3,5 km dans la zone industrielle et ne comporte pas de réelle difficulté.

Les conditions climatiques durcissent tout de même la course avec du vent et de la chaleur.
Sur cette course, nous étions trois représentants de l’Asptt, avec
Sébastien en 3eme catégorie, Noël et moi en GS.

Pour Sébastien malheureusement, la course se terminera prématurément sur chute, à priori sans gros dommages.
Pour
Noël et moi, on se partageait le travail en participant à tour de rôle aux tentatives d’échappée jusqu’à ce que je parvienne à me glisser dans la bonne aux alentours de la mi-course.

Cette échappée se composait de 2 coureurs de Chasseneuil, 1 Ingrandais et un Charentais. L’écart avec le peloton se creusait avec l’aide des équipiers restés à l’arrière pour monter jusqu’à 3 minutes environ.

Conscient de cette avance, chacun commençait à gérer ses forces a l’approche des derniers kilomètres. A l’avant dernier tour, les hostilités commençaient à se développer et à la faveur d’un contre, je parvenais à m’extraire du groupe pour terminer seul.

C’est donc avec plaisir que je remportais cette victoire à domicile, Noël terminant 6ème.
Je tiens à remercier les amis Chasseneuillais pour la qualité de l’organisation, l’état d’esprit et la valeur des récompenses

SITELa victoire de Noël à Fougerolles (36)

Dimanche, j’ai couru à Fougerolles (36) sous un beau soleil mais la chaleur était au rendez-vous.

Circuit très usant avec de belles bosses et de longs faux plats. (6 tours)

Je tente de sortir dès le 2ème tour, mais je suis repris rapidement par le peloton.

Au 3ème tour, Jean-Pinault l’ancien pro dont je me méfiais eu égard au profil du parcours, passe à l’attaque dans une des principales difficultés et je m’accroche à sa roue.

Il essaie de me décramponner en portant des démarrages successifs, mais je suis toujours là et je prends les opérations en main car nous ne sommes plus que tous les deux.

Le trou est fait mais d’un seul coup il ne roule plus prétextant qu’il veut finir seul et ne pas arriver au sprint avec moi.

Il ne passe plus et là, je me dis qu’il va encore essayer de me lâcher.

Je décide de rouler en dedans, ce qui permet à 2 coureurs de nous rejoindre.

Cette échappée à 4 s’organise, mais Jean Pinault essaie à nouveau de nous lâcher, je lui résiste mais les autres sont décramponnés.

Il ne roule plus à nouveau et le groupe de 4 se reforme.

A la fin du 5ème tour, je me retourne et je ne le vois plus.

Nous sommes désormais plus que trois pour ce dernier tour.

A 2,5 kms de l’arrivée, je laisse mes 2 compagnons d’échappée pour finir seul.

Très heureux de ces deux podiums dans le week-end et en particulier d’accrocher enfin une victoire.

Site

La victoire de Gilles à Béruges (86)

Ce WE c’est la course de Béruges. Je retrouve sur place Noël et Denis pour une course qui s’annonce somme toute assez difficile. Hughes est bien là, en spectateur.

 Le départ est donné avec quelques minutes de retard. Il ne fait pas trop chaud et un petit vent va sûrement jouer sur le déroulement de la course.

 Nous voilà partis pour 7 tours.

Les premiers passages dans la bosse de Béruges sont difficiles mais je passe tout de même en haut avec les premiers. Les sensations ne sont pas au top mais finalement comment sont les autres ?

En haut du faux plat suivant la bosse du village, tout se regroupe à chaque fois puis deux coureurs partent devant. Dans le paquet le rythme est irrégulier; nous sommes assez peu à rouler, dont des gars de Chasseneuil et Denis fait déjà un gros travail pour que l’écart ne grandisse pas trop avec les hommes de tête.

Les tours passent et je me sens de mieux en mieux. Nous voilà déjà à l’entame de l’avant dernier tour. Forte accélération pour le passage sur la ligne, un petit écart se produit peu à peu, nous sommes 4 mais personne ne veut vraiment rouler.

Et puis , la « machine » Denis se place en tête du peloton sur la longue portion vent de dos tout au long de la route de Poitiers.

Le compteur monte jusqu’ à plus de 50 km/h. Le retour sur les échappées se fait alors , toujours grâce à Denis, sur la petite route en revenant vers Béruges . La montée dans le village est toujours très appuyée mais la différence est difficile à faire et je n´insiste pas comptant garder quelques forces pour’l’arrivée.

Tous les coureurs que l’on a pas vu de la course remontent aux premières places et là, toutes les tentatives sont vouées à l’echec. Je profite de la descente pour remonter quelques places et j’attaque le bas de la bosse en 4ème ou 5ème position.

Je me méfie particulièrement du leader du challenge Decoux et d’un gars de Chauvigny.

A l’abord du grand virage à droite au bas de la bosse je place une accélération en partant sur la gauche de la route. Je suis surpris de créer un écart de quelques mètres alors j’insiste encore plus et j’aperçois la ligne.

C’est de plus en plus dur , un dernier coup d’oeil derrière, il faut tenir ! Je passe la ligne et peux alors profiter de ce bon moment. J’y avais forcément pensé mais n’y croyais pas vraiment.

 Un grand merci à Denis pour son aide précieuse, à Hughes et Alain entre autres pour leurs encouragements sur le bord de la route.

 

 

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *