Jean-Pierre Brangier : nouveau président de l’ASPTT Poitiers omnisports

1 juin 2012

L’ASPTT Poitiers omnisports a tenu son assemblée générale ordinaire au Creps de Boivre le 20 avril dernier. A cette occasion, Patrice Arson, le président a annoncé qu’il ne souhaitait pas «rempiler» dans son poste car travaillant à bordeaux, cela lui devenait très difficile. Sous sa présidence l’Association, crée en 1931, aura connu une évolution significative. Heureusement le bénévolat et la foi dans l’associatif permet à l’ASPTT de continuer ses activités associative de formation dans les quartiers, avec les jeunes notamment en foot, en basket et en natation. Si le nombre de champions a diminué, il en reste encore dans cette institution qui compte quand même quelques 3.500 licenciés dans 16 sections. Outre les aspects financiers, le secrétaire général, Frédéric Guignard, n’a pas manqué de rappeler le choc et l’émotion provoqué par la décision de La Poste et de la mairie de démolir le gymnase de Maillochon. Même si des solutions ont été trouvées ou en passe de l’être, «des années de pratique dans ce bâtiment rayé de la carte d’un trait de plume ne peut se faire sans laisser des cicatrices». C’est lors de la réunion du nouveau Conseil d’administration du 9 mai que Jean Pierre Brangier, président de la section Golf a été élu président général, tandis que Jean Luc Nadeau, de la section Basket a été reconduit dans le poste de vice-président. Avec les travaux de la LGV qui vont impacter les équipements de la route de Parthenay, notamment les cours de tennis et le terrain de foot, de nouveaux défis attendent la nouvelle équipe dirigeante.

 

Jean Pierre Brangier (à droite) et Jean Luc Nadeau les nouveaux dirigeants de l’ASPTT

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *